Pour mieux gérer sa modération, Facebook lance un bouton « Downvote » qui permet de déclasser des commentaires.

« Nous ne testons pas un bouton « Je n’aime pas » ». La déclaration d’un porte-parole de Facebook à Techcrunch ne semble pas souffrir d’ambiguïté. Pourtant, dans les faits, la différence semble vraiment mineure. Longtemps réclamé par les internautes, un bouton de ce type avait jusque-là été refusé. Facebook étant présenté comme un lieu d’échanges positifs et non de rejet par son créateur.

Pourtant, difficile de voir autre chose dans ce bouton de « Downvote ». L’intérêt selon le porte-parole est ailleurs. C’est « un moyen pour les internautes de faire un retour sur les commentaires publiés sur une page publique. » De dire que vous n’aimez pas un contenu parce que vous le jugez insultant, faux ou discriminant par exemple. Si cela ne correspond pas à un « dislike »…

Pour rappel, la dernière fois que Facebook s’est penché sur le concept d’une alternative au « Like », on avait eu le droit aux « Réactions » au début 2016, mais cette fois le réseau social semble vouloir pousser sa logique un peu plus loin.