L’outil d’optimisation d’application Android qui appartient au géant de la Silicon Valley est maintenant disponible en licence libre, ce qui devrait considérablement booster le marché des applications sur l’OS de Google.

A smartphone user shows the Facebook application on his phone in the central Bosnian town of Zenica, in this photo illustration, May 2, 2013. Facebook Inc's mobile advertising revenue growth gained momentum in the first three months of the year as the social network sold more ads to users on smartphones and tablets, partially offsetting higher spending which weighed on profits. REUTERS/Dado Ruvic (BOSNIA AND HERZEGOVINA - Tags: SOCIETY SCIENCE TECHNOLOGY BUSINESS)

Facebook sait pertinemment qu’il y a un gros coup à jouer avec les applications Android et vu les dernières déclarations de ce dernier, il compte s’y investir un peu plus. Afin de faciliter le travail des développeurs sur l’optimisation de ces dernières, Facebook libère le code de son utilitaire censé booster les performances des applications sur l’OS du petit robot vert. ReDex, c’est le nom de cet outil d’optimisation, se focalise sur le bytecode.

Pour résumer : il s’agit d’un code jouant l’intermédiaire entre le langage Java (code utilisé par certaines applis) et le langage machine (le code interprété par le processeur) qui permet le lancement de ladite application. En accélérant ce bytecode, grâce à son outil ReDex, Facebook promet des temps de réaction plus rapides. À titre d’exemple : l’ouverture d’une application optimisée à l’aide de ReDex se fait de 15 à 25 % plus rapidement.

facebook-lite_0

 

l’outil n’est pas difficile à utiliser et n’oblige le développeur à faire aucun travail supplémentaire sur son application. ReDex se base sur des algorithmes qui accélère le lancement des applications et leurs réactivité, mais ce n’est pas tout vu qu’il oeuvre à les rendre plus compactes ( C’est un peu ironique, vu que les applications Facebook sont elles mêmes réputés pour être très volumineuse et énergivores.

L’outil d’optimisation made in Facebook Redex se trouve en accès libre sur le dépôt Github du réseau social ici.