Le problème technique qui a exposé les photos de 6,8 millions d’utilisateurs du réseau social à des partenaires non-autorisés s’inscrit dans une année de crises autour de la sécurité des données.

Encore une fois, Facebook est désolé. Le réseau social a annoncé vendredi avoir été victime d’un «bug» technique rendant vulnérable les photos de 6,8 millions des utilisateurs de son application mobile dans le monde. La faille a affecté, du 13 au 25 septembre 2018, l’une de ses API, un programme utilisé par des développeurs pour accéder aux données des membres de Facebook pour leurs propres services sur smartphone.

La faille, qui a été corrigée au bout de 12 jours, ne concerne que des personnes qui ont téléchargé une ou plusieurs de ces quelque 1 500 applications et avaient initialement donné leur accord pour qu’elles utilisent une partie de leurs photos.

Le bug a rendu accessibles, du 13 au 25 septembre, toutes les photos de ces utilisateurs, y compris celles téléchargées par des utilisateurs sur Facebook mais pas publiées sur leur page.

Donnez nous votre avis :