Durant sa conférence annuelle pour les développeurs, le F8, Facebook a annoncé le début du développement d’une plateforme de rencontre au sein même de l’application principale avec peut-être une extension pour Messenger.

C’était l’une des plus grandes annonces de la conférence mais Facebook n’a pas donné trop de détails. Il semblerait que les profils utilisés pour la plateforme seraient différents et séparés de ceux pour Facebook et l’activité des utilisateurs à l’intérieur ne sera révélée à personne, même pas aux « amis ».

Des suggestions devraient y être faites selon les amis, les groupes et les pages aimées en commun. Le service ne serait quand même qu’au début de son développement avec le début des tests prévu pour la fin de l’année.

Cette annonce qui n’est même pas encore concrétisée a fait beaucoup de mal aux futurs concurrents de Facebook Dating. Des investisseurs potentiels du groupe Match, propriétaire de Tinder et Match.com, se sont vite retirés après l’annonce et la bourse du groupe en a pris un sacré coup.

Facebook même au coeur de toutes les polémiques garde toujours une force non négligeable, qui est un nombre d’utilisateurs actifs tous les jours incomparable (plus d’un milliard et demi).