Le docteur Younes Grar qui est un expert en technologie a considéré que l’arrêt de l’importation des smartphones est une erreur, il a ainsi souligné que cette étape va conduire l’Algérie vers de nouveaux problèmes.

Younes Grar a confirmé dans une déclaration a « echorouk online » ce lundi qu’il refuse que l’importation des smartphones et des ordinateurs est interdite car « le citoyen algérien a le droit d’avoir un Samsung Galaxy ou un iPhone ou n’importe quel smartphone ».

D’un autre côté, après l’arrêt de l’importation, « les commerçants vont commercialiser les smartphones des grandes marques sans passer par l’agrément de l’ARPT (les smartphones caba), et ces smartphones sont peut-être volés ou rénovés », poursuit Younes Grar.

L’expert a lancé un appel aux autorités pour réfléchir à cette situation, car la plupart des ces appareils sont utilisés par les entreprises publiques, et comme ça l’État va perdre de l’argent d’une façon indirecte. Ainsi, les smartphones assemblés en Algérie sont plus chers que ceux qui sont importés, et cela est à cause des taxes que les entreprises doivent payer.