On entend souvent dire que si un téléphone mobile est beaucoup proche de nous cela peut causer du cancer, et cela est à cause des ondes qui sont envoyées, cependant cette information n’a jamais été confirmée, au contraire une nouvelle étude scientifique vient de prouver le contraire.

Cette nouvelle étude vient du centre US Food & Drugs et elle confirme que les ondes sortantes des téléphones mobiles ne causent pas le cancer du cerveau, ainsi qu’il n’y a aucune relation entre les ondes des smartphones et le cancer du cerveau.

Le centre US Food & Drugs a fait des expériences répétées sur des souris, ces souris ont été maintenues près des ondes radioélectriques utilisées sur les smartphones à un rythme de 9 heures par jour pendant deux ans, et aucune souris n’a été touchée par une maladie, sauf une souris qui a eu une tumeur au cœur.

Le centre a ainsi expliqué que les ondes radioélectriques ne peuvent pas causer des maladies car elles sont très faibles.

Les réseaux qui ont été utilisés dans cette expérience sont la 3G et la 2G, et les souris avaient 2 ans, ce qui est l’équivalent de 70 ans si on compare avec l’être humain, et cela signifie que les souris étaient faibles et leurs corps ne pouvaient pas combattre les maladies.

Le centre US Food & Drugs a conclu que les souris qui ont été utilisées pour cette expérience ont vécu plus d’années que les autres, et cela ce n’est pas un hasard mais ce sont des faits scientifiques.

D’un autre côté, les entreprises qui produisent des smartphones font toujours de leurs mieux pour assurer que leurs produits ne fassent pas du mal aux consommateurs, car si c’est le cas, la marque concernée aura certainement une mauvaise réputation....