Premier smartphone conçu par Andy Rubin, l’Essential vient d’être officialisé. Il est performant dans de nombreux domaines.

Ce premier smartphone répond aux deux rumeurs qui ont couru à son sujet : il est modulaire et il est borderless.

À l’arrière du mobile se trouve un système magnétique qui se concrétise par deux orifices. Vous y placez un module et c’est fait. Le connecteur assure la connexion (transfert de données), l’alimentation électrique et sécurisation. Le premier des modules proposés par le PH-1 est une caméra 360°, comme cela avait été suggéré.

Ensuite, l’écran borderless. Il couvre effectivement une très grande partie de la face avant du smartphone. Près de 85 % précisément, laissant de très fines bordures en haut et sur les côtés. La bordure qui souligne l’écran est plus grande, un peu comme le Xiaomi Mi MIX.

Passons à la fiche technique : 

  • Ecran : 5,71 pouces, QHD (2560 x 1312)
  • Chipset : Snapdragon 835
  • Mémoire vive (RAM) : 4GB
  • Stockage interne : 128 Go de stockage (pas d’extension par microSD)
  • Caméra principale : double capteur photo 13 mégapixels (un RVB et un monochrome) avec objectif ouvrant à f/1.85, autofocus hybride (détection de phase et laser) et flash LED
  • Caméra frontale : 8 mégapixels avec objectif grand-angle ouvrant à f/2.2.
  • Batterie : 3040 mAh compatible Quick Charge
  • OS : Android 7.0 Nougat
  • Autre : port USB type-C, LTE, WiFi ac MiMo, NFC, Bluetooth 5.0, GPS (Glonass), quatre microphone, lecteur d’empreinte digitale (au dos), double haut-parleur

L’ensemble est rangé dans un châssis en titane (tranches et intérieur) et en céramique (dos du mobile). L’écran est couvert de verre minéral Gorilla 5 de Corning. Le mobile pèse 185 grammes environ. Il mesure 7,8 mm. Quatre couleurs sont prévues, deux au lancement (noir et blanc) et deux par la suite (gris et vert). La date de disponibilité « sur certains marchés sélectionnés » n’a pas été précisée.