Que ce soit vos communications téléphoniques ou vos messages sur Facebook, tous vos moyens de communications sont désormais surveillés par l’état algérien! 

cybersecure

En effet, dès aujourd’hui toutes les communications téléphoniques (fixes ou mobiles), publications sur les réseaux sociaux ou mails électroniques seront sous le contrôle de l’état algérien. Cette surveillance « électronique » entre dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité indique le décret présidentiel 216-15 datant du 8 Octobre dernier et publié dans le dernier numéro du journal officiel.

Il est à noter que cette décision coincide avec la mise en place de l’Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication, qui sera supervisé par un comité directeur présidé par le Ministre de la Justice et composé par des membres du gouvernement concernés par la question, des responsables des services de sécurité, et deux magistrats de la Cour suprême. Le nouvel organe regroupera aussi des officiers et agents de la police judiciaire émanant des services de renseignements militaires, des magistrats, des officiers de la Gendarmerie Nationale et de la Police nationale. L’organe aura entre autres pour fonction de prévenir les cyberattaques, d’assister les autorités judiciaires et les services de police judiciaire, d’assurer la surveillance des communications électroniques en cas d’infractions d’actes terroristes et subversifs ou d’atteinte à la sûreté de l’Etat.