Temps de lecture : 2 minutes

Dans un entretien avec l’APS, monsieur Ben Abdelouahed, le P-DG d’Algérie Télécom, a déclaré que le Groupe Télécom Algérie axera ses priorités en 2020 sur l’amélioration des services proposés aux clients ainsi qu’au doublement du chiffre d’affaires qui devra atteindre les 2 milliards de dollars en 2024.

Tout pour les employés

Ainsi, selon ses dires, Algérie Télécom devra mieux maitriser ses couts d’exploitation afin de pouvoir proposer des baisses de prix à l’avenir. Surement une allusion au fait que 70% du chiffre d’affaires est consommé par la masse salariale des employés, une moyenne dix fois supérieure à ce qui se fait ailleurs dans le monde.

De nouveaux services pour bientôt

Le P-DG d’Algérie Télécom est aussi revenu sur la récente entrée de son entreprise dans de nombreux domaines liés à des services électroniques comme le e-commerce et l’e-paiement. L’entreprise a aussi revu à la baisse ses prix d’hébergement de sites web et de serveurs destiné aux professionnels.

Il semblerait même qu’Algérie Télécom soit actuellement en négociation avec Algérie Poste afin de permettre à cette dernière de commercialiser des produits de Télécom, à commencer sans doute par la possibilité d’y payer sa facture internet.

Des améliorations avenir

On aura aussi noté les regrets exprimés par monsieur Ben Abdelouahad quant au non-respect des normes relatives au dernier kilomètre de fibre optique de la part des sous-traitants privés.

Heureusement, Algérie Télécom se lancera bientôt dans cette activité afin d’assurer une meilleure liaison matérielle des clients, et donc un débit plus stable et quelque peu plus élevé.

Autre bonne nouvelle promise par le monsieur le P-DG d’Algérie Télécom, c’est une amélioration nette du débit de connexion internet durant le second semestre de 2020 (à partir de juillet).

Cela garantira au client un débit fixe, quel que soit l’horaire de connexion. On se débarrassera donc du système actuel basé sur un partage du débit disponible durant les heures de pointe.

Rattraper le reste du monde

Pour rappel, le débit moyen d’une connexion internet en Algérie est de 4Mbps partagé entre tous les utilisateurs du réseau. Très loin des 54Mbps qui sont actuellement devenus le standard mondial. Cela permettrai d’ailleurs de lancer la filiale de l’iPTV qui risque d’être très lucrative pour l’unique fournisseur d’accès internet en Algérie.

L’Algérie a d’ailleurs été classée 138e sur 139e Pays quant à la moyenne du débit 4G, ce qui la met juste devant les territoires palestiniens qui sont considérés comme zone économiquement non-viable.

Algerie classement internet
Classement Débit 4G dans le monde

A lire aussi