Comme chaque année, Le World Economic Forum étudie l’évolution et l’usage des Technologies de l’information et de la communication (TIC)  dans le monde.

C’est dans un Rapport de 369 pages intitulé « Global Information Technology Report 2014 » que le WEF a rendu les résultats de ses études concernant 148 pays … et cette année, beaucoup de surprises !!!

En effet, la majorité des pays africains ont reculé dans le classement et pour certains ils ont carrément dégringolé , c’est le cas du Maroc qui perd 10 places cette année passant de la 89e à la 99e place.

L’Égypte perd quand à elle 11 places et se loge à la 91e place. L’afrique du Sud maintient son cap et reste à la 70e place.

A la surprise générale, après avoir perdu 13 places au classement mondial l’année dernière, L’Algérie remonte petit à petit la ponte et gagne 2 places cette année en passant de la 131e à la 129e place sûrement grâce au lancement du réseau 3G+ dans le pays.

Bravo tout de même à la Tunisie, absente du classement l’année dernière, qui s’incruste directement à la 87ème place  et se classe 1ère en Afrique du Nord devant l’Égypte, l’Algérie, le Maroc et la Libye.

WEF_2014

Passons désormais aux bons élèves :

Sur le podium, avec une valeur d’indice de 6.04 , la première place est détenue encore une fois par la Finlande suivie par le Singapour et la suède.

Les Pays-Bas, La norvège et la suisse conservent également leurs positions avec Respectivement 4ème, 5ème et 6ème place.

Les Etats-Unis gagnent 2 places cette année et termine 7ème, Hong-Kong fait un bond de 6 places en passant de la 14e à la 8e place.

Le Denmark perd 5 places alors que le Japon les gagne en passant de la 21e à la 16e.

Les spécialistes de la glissade 

On note quand même une très grosse chute dans le classement en inde qui perd 15 places (83e vs 68e en 2013).

Le prix de la meilleure glissade revient sans aucun doute cette année au Libéria qui enregistre la plus forte chute avec 24 places perdues passant de la 97e à la 121e place.

Les mauvais élèves :

La Mauritanie a perdu 7 places et se retrouve parmi les derniers à la 142e place.

Le plus mauvais élève de la classe est sans aucun doute le Tchad qui arrive en Queue de liste en perdant 6 places (de la 142e à la 148e).

Article Rédigé par Ahmed Senani.