L’Algérie continue de figurer sur la liste des plus mauvais élèves de la classe dans le monde en termes de débit internet fixe et mobile, selon le classement, pour octobre 2018, de Speedtest Global Index .

Avec une vitesse établie à 3,84 mégaoctets par seconde (mbps), l’Algérie finit en queue du peloton juste devant le Yémen en dernière position (130), qui dispose d’une vitesse de (2,94 mbps). Les deux pays sont devancés par le Liban avec 6,29 mbps, la Libye 6,50, l’Égypte 6,51, la Syrie
8,89 pour ne donner que ces pays arabes.

Au niveau africain, on enregistre également un très mauvais score comparé déjà à nos voisins les plus proches. Avec une vitesse estimée à 8,19 Mbps la Tunisie occupe la 119e place et le Maroc la 101e place avec 13,59 Mbps pour ce qui est du fixe et à la 66e place avec 20,84 Mbps et le Maroc à la 75e place avec 18,19 pour ce qui est du mobile. 

Donnez nous votre avis :