Les algériens vont bénéficier bientôt d’un service très important, il s’agit de garder son propre numéro de téléphone, même en passant à un autre opérateur.

Ce service sera bientôt débattu au Parlement, contenu dans l’article 100 de l’avant-projet de loi, ceci est dans la loi 100 de loi préliminaire, elle montre qu’il est obligatoire qu’un utilisateur peu basculer vers un autre opérateur en gardant le même numéro.

Donc, le numéro de téléphone sera une propriété au client est non pas à l’opérateur; par exemple un utilisateur qui a une puce Ooredoo peut changer vers Mobilis ou Djezzy en gardant son numéro qui commence par « 05 », et vise versa.

Pour rappel, ce service est disponible dans plusieurs pays, tels que le Maroc et en Tunisie, et il a été proposé en 2013 dans l’ancienne loi mais il a été refusé, on espère que cette fois il ne le sera pas.