Est-il possible de devenir plus heureux en quittant les réseaux sociaux ? C’est ce que semble affirmer une récente étude menée par les universités de Stanford et de New York, faite sur plus d’un millier de volontaires.

Le protocole scientifique utilisé lors de cette étude était on ne peut plus simple : 1650 personnes toutes américaines, et qui ont été recrutées via des des publicités facebook, à qui on aurait demandé de désactiver leur compte facebook pour une durée d’un mois contre environs une rémunération de 100 dollars, une équipe de chercheurs a veillé à ce que les participants ne se connectent pas, chose que 2% d’entre-eux n’ont pas pu faire.

Après la fin de la durée de l’étude, les participants ont dû répondre à un certain nombre de questions sur leur ressentis vis-à-vis de cette expérience. En analysant les réponses, les chercheurs ont conclut qu’il existait une amélioration « faible mais non négligeable » du niveau de bien-être des cobayes, ce qui vient confirmer d’autres études menées auparavant.

A lire aussi


Donnez nous votre avis :