Si l’importation de téléphones portables en Algérie vacille entre suspension et reprise à outrance, de nombreux vendeurs continuent de proposer des modèles non-assemblés au sein du pays, et surtout, non importés via la méthode prévue par la loi.


Même si certains (re)vendeurs et utilisateurs font recours à des sites chinois d’import (Gearbest, Aliexpress..), la vaste majorité d’entre-eux revendent des téléphones qui proviennent de l’importation informelle. En d’autres termes, cela se fait la voie de personnes qui achètent les téléphones en Europe, en Chine ou encore au Moyen-Orient, et qui les font transiter dans leur valises, d’où le nom : ‘marchandise de caba‘.

Les revendeurs s’en chargent ensuite du décodage de ces téléphones souvent bloqués par leur opérateur d’origine, et les revendent avec une mention ‘presque neuf‘, chose qui s’avèrent souvent vraie.

Aussi bizarre que cela ne parait, ce genre de smartphones est souvent moins cher que ceux importés légalement, et surtout, que ceux assemblés localement (Oppo et Huawei étant les seules exceptions).

Donnez nous votre avis :