BlackBerry adoptera-t-il finalement le système Android?, L’idée ne semble en tout cas pas totalement exclue à en juger les propos de John Chen.

epa03997214 (FILE) A file picture dated 24 September 2013, shows the logo outside the Blackberry campus in Kanata, Ottawa, Canada. Blackberry on 20 December 2013 reported losses worth 4.4 billion US dollars for the third quarter ending in November, sending shares plummeting by 7 per cent during pre-market trading. The struggling Canadian smarthphone maker had already posted losses totalling 965 million dollars in the second quarter. Intense competition from Apple's iPhone and Android and Windows smartphones are the source of its woes, with many Blackberry customers switching the other brands. Worldwide revenues for Blackberry in the third quarter came in at 1.2 billion dollars, compared with 2.7 billion in the same period last year, as sales in the company's focus markets of Asia shrunk by half.  EPA/STEPHEN MORRISON *** Local Caption *** 51013460

Après avoir autorisé les applications Android dans son propre store, l’entreprise canadienne pourrait même créer un smartphone sous Android. BlackBerry a du mal à remonter la pente. Les smartphones à claviers physiques se vendent moins et ils se sont fait rattraper par iOS et Android dans le monde de l’entreprise.

Pourtant depuis BlackBerry 10.2.1, l’utilisateur peut récupérer un fichier .apk puis simplement l’exécuter à partir de l’explorateur de fichiers natif. Depuis sa version 10.3, le système est directement livré avec l’Amazon App Shop. Le canadien mise donc sur l’écosystème de Google pour attirer davantage de clients tout en développant des applications natives ciblant principalement les professionnels.

chenz10

Interrogé par CNBC, le responsable déclare :

« nous fabriquons uniquement des téléphones sécurisés et BlackBerry est le téléphone le plus sécurisé, donc si je peux trouver un moyen de sécuriser un smartphone Android, je le produirais également ».

En matière de sécurité sur Android, le constructeur travaille étroitement avec Samsung. L’objectif est de renforcer Knox, l’alternative à BlackBerry balance sur les smartphones Android haut de gamme du constructeur coréen avec WorkLife by BlackBerry et SecuSuite. Les deux parties ont notamment planché sur les Galaxy S6 mais aussi sur la SecuTablet, une variante de la Galaxy Tab S 10.5.

blackberryedge

Selon de précédents rapports, l’entreprise pourrait dévoiler un smartphone Android dès cette année notamment sur un nouveau terminal haut de gamme pourvu d’un clavier physique coulissant et très brièvement présenté au Mobile World Congress en mars dernier.

Du coup, un smartphone créé par Samsung avec le savoir-faire de BlackBerry serait envisageable. Cependant, est-ce que ce smartphone sera capable de renflouer les caisses de BlackBerry ?

PARTAGER
Rédacteur en chef : Passionnée de nouvelles technologies, je suis à l'affût des dernières innovations dans le monde de la mobilité. Mon smartphone ne me quitte d'ailleurs jamais ! Suivez-moi sur Twitter @MidouBabaAli et Facebook !