Facebook change encore le fil d'actualité des profils

Afin de mieux exprimer leurs opinions, plusieurs utilisateurs du plus grands réseau social, Facebook, ont demandé la mise en place d’un bouton de « Je n’aime pas » ou « dislike » en anglais. Chose faite, Mark Zuckerberg veint d’annoncer que des tests allaient être lancés pour intégrer ce fameux bouton.

4758899_6_6a4e_le-reseau-social-s-est-toujours-refuse-a_44548ebbd9977db6c7cbcf8f45bb673f

« Tous les moments ne sont pas de bons moments. Si vous partagez quelque chose de triste, comme sur une crise des réfugiés qui vous touche, ou si un membre de votre famille est décédé, cela peut n’être pas facile d’“aimer” ce post… Je pense qu’il est important de donner aux gens plus d’options que de simplement l’aimer. »  » a expliqué, Mark Zuckerberg  lors d’une session de questions et réponses au QG de l’entreprise, à Menlo Park, en Californie.

Cette initiative marque un changement de trajectoire pour Facebook qui auparavant n’avait pas l’intention de laisser ses utilisateurs exprimer des opinions négatives. D’ailleurs, l’année passée Mark Zuckerberg avait indiqué qu’un bouton Dislike pouvait avoir des conséquences négatives importantes et qu’il ne voulait pas risquer cela. Cette fonction devrait donc favoriser les débats et donner la possibilité aux utilisateurs d’exprimer leurs opinions.

Mark n’a pas donné de détails concernant la date d’apparition de ce bouton.  Que pensez-vous de cette décision ?