L’agence de santé publique de Californie (CDPH) a émis un avertissement contre les dangers du rayonnement des smartphones. C’est vrai, on est tous addict à nos smartphones, cependant les effets des ondes sur le long terme sont considérés actuellement comme inquiétants. 

Le CDPH demande aux gens de moins utiliser leurs smartphones et il suggère de les mettre un peu loin quand c’est possible.

« Bien que la science continue d’évoluer, il y a toujours des inquiétudes parmi les professionnels de santé publique concernant l’exposition prolongée à l’énergie émise par les smartphones sur le long-terme », indique le docteur Karen Smith, directeur du CPDH. « Nous savons que des gestes simples, comme ne pas garder son smartphone dans la poche et l’éloigner du lit la nuit, peut aider à réduire l’exposition pour les enfants comme les adultes », ajoute-t-elle.

Selon le CDPH, les enfants auront leur premier smartphone à 10 ans généralement. « Le développement du cerveau des enfants à l’adolescence peut être affecté », prévient Smith. Par contre, l’utilisation de l’écran n’est pas nocive, d’après une étude de l’Université d’Oxford. L’agence a publié un guide pour éviter les risques :

  • Garder son smartphone loin du corps
  • Réduire l’utilisation du smartphone quand le signal est faible
  • Réduire l’utilisation du smartphone pour écouter de l’audio, regarder des vidéos ou pour télécharger et téléverser des fichiers
  • Garder le smartphone à distance la nuit
  • Enlever le casque et les écouteurs lorsqu’on n’est pas en appel
  • Éviter les produits qui prétendent bloquer les fréquences radio. Ils pourraient au contraire augmenter l’exposition.

Source