C’est officiel ! Le deal a mis du temps à se mettre en place mais une déclaration officielle de la part du gouvernement Indien vient de sceller l’accord.

La firme de Cupertino n’a pas encore officialisé les choses ou donné de dates exactes pour le début de la production, mais on ressent déjà beaucoup d’excitation du côté de la direction de Karnataka. Les iPhones seront assemblés par une société qui se trouve près de la ville de Bangalore, et qui se nomme : Wistron Corp.

Apple a apparamment renoncé à certains de ses anciens partenaires, comme Hon Hai Precision Industry Co., Ltd., aussi connue sous le nom de Foxconn.

Cette manoeuvre serait due à deux facteurs principaux, le premier est économique et concerne un pourcentage que touchera l’Inde sur les bénéfices d’Apple mais qu’elle pourra récupérer en ouvrant ses propres magasins de vente et de maintenance de produits. Le deuxième est assez clair, pour le CEO d’Apple, Tim Cook, L’Inde est le nouveau marché à conquérir.

Pour mieux comprendre ce deuxième point, il faut savoir que Apple a perdu sa place dans le TOP5 des marques qui vendent le plus en Chine ou la concurrence avec des marques tel que Huawei, Xiaomi ou encore OPPO ( dont le R9 a détrônné l’iPhone, il y quelques jours seulement). Apple s’est un peu fait jeter du marché Chinois qui devient de plus en plus saturé.

Dans tous les cas, ça reste une très bonne affaire pour Apple tout comme pour l’Inde, cette dernière va profiter de l’implantation du géant Américain qui devrait créer des postes, raporté du bénéfice et enfin réaliser le rêve du Premier ministre de voir des smartphones Apple « Made in India ».