Le Financial Times a rapporté jeudi dernier, qu’Apple et Samsung auraient entamé des discussions avec l’industrie des télécoms ( AT & T, Deutsche Telekom, Etisalat, Hutchison Whampoa, Orange, Telefónica, et Vodafone ) dans le but de créer des cartes SIM virtuelles universelles.

Avec les soucis rencontrés qu’ont rencontré les deux géants avec la taille des cartes Sim,  ces derniers ont décidé de collaborer avec la GSMA et travaillent en effet sur une carte SIM embarquée directement dans les terminaux baptisée l’ e-SIM: « Avec la majorité des opérateurs à bord, le plan est de finaliser l’architecture technique qui sera utilisé dans le développement d’une solution SIM virtuelle de bout en bout pour les appareils grand public, avec une livraison prévue en 2016 », rapporte le Financial Time.

Cette fameuse e-Sim  serait intégrée dans tous les mobiles d’Apple et Samsung, ce qui signifie que le client n’aura plus à remplacer sa carte SIM, en cas de changement d’opérateur télécom. La GSMA a confirmé à la même source qu’elle travaillait bien sur un nouveau standard qui pourrait être finalisé dès l’année prochaine. Ce changement va éviter aux opérateurs de « simlocker » un appareil, cela pourrait même permettre aux voyageurs de souscrire à un abonnement ponctuel pour le temps du séjour, sans avoir à trouver un magasin de l’opérateur.

Cette e-sim,  répond à plusieurs objectifs : économique, environnemental et technologique, elle permettra une meilleure mise à jour des terminaux , elle pourrait également être un moyen de faciliter l’adoption de téléphones mobiles pour la moitié de la population sur Terre qui n’a pas encore accès à cette technologie.

Bien que le partenariat sera bientôt annoncé, il faudra au moins un an avant que les 1ers terminaux avec des cartes e-SIM arrivent sur le marché. Apple, Samsung, et les opérateurs de télécommunications doivent encore finaliser les aspects techniques de ces cartes e-SIM.