Une faille a été détectée au niveau du système Android permettant aux hackers de pirater n’importe quel smartphone en deux minutes. Cette faille a été découverte par un type d’attaque nommée Rowhammer développée par Google Project Zero.

android malware

Pour exploiter cette faille, il est obligatoire d’installer un malware sur le smartphone de la victime. Une technique est jutement conçue de ce but, cette technique porte le nom de Glich. Une fois installée sur un smartphone, ce dernier peut être piraté via une page web. C’est-à-dire que le logiciel récupère de code javascript pour que le smartphone soit piraté.

D’autres sources expliquent que cette attaque menace particulièrement certains SoC mobiles, notamment les snapdragon 800 et 801, les LG Nexus 5, HTC One M8 et le LG G2.

Ce qui est le plus antiétatique c’est que cette menace ne pas être éliminée complètement. Les chercheurs disent qu’il n’est pas possible de patcher complètement cette faille. A présent, ces derniers collaborent avec Google pour tenter de boucler cette faille.