Une nouvelle étude montre que la part de marché d’Android a encore progressé au troisième trimestre 2016. Elle dépasse désormais les 85 % des smartphones vendus dans le monde. Android et iOS monopolisent ensemble 99,7 % du marché.

Le grand succès de Google avec Android est d’en avoir fait un système d’exploitation capable de séduire les clients des segments low-cost comme ceux des segments premium. Face à iOS et ses trois iPhone commercialisés entre 2016 (iPhone SE, iPhone 7 et iPhone 7 Plus), il existe une nuée de smartphones sous Android. Nous citons régulièrement les vingt premières dans nos colonnes, à commencer par Samsung, toujours leader mondial, mais le nombre de marques se compte certainement en centaines.

De fait, même si Apple a vendu 45,5 millions de smartphones sur le troisième trimestre 2016, cela ne représente que 12,1 % du marché mondial. En Face, les constructeurs associés à Android en ont vendu 328,6 millions. Soit 7 fois plus. Difficile dans ces conditions de lutter. D’autant qu’Android continue de charmer de plus en plus de clients, même parmi ceux qui ont un iPhone.

apple-vs-android

Selon une étude de Strategy Analytics, la part de marché d’Android est passée de 84,1 % à 87,5 % entre le troisième trimestre 2015 et le troisième trimestre 2016. Ces trois points ont été gagnés sur les systèmes d’exploitation alternatifs, qui perdent 2 points, mais aussi sur iOS, qui cède 2,5 points pour passer à 12,1 %. Et même si le marché mondial a encore progressé au troisième trimestre 2016 (6 % de croissance pour atteindre les 375,4 millions d’unités vendues), le nombre de téléphones commercialisés par Apple a baissé, comme nous avons pu le constater dans le dernier rapport financier de la firme. La baisse est de 5,2% selon l’institut d’étude.

Bref, Android règne sans partage.