Dans une interview relayée par l’APS, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (TIC), Iman Houda Feraoun a affirmé jeudi à Alger que le projet de code des postes et des communications électroniques serait bientôt soumis au Conseil des ministres.

La ministre a présenté les grandes lignes de ce projet de loi dont l’appelation est passé de « projet de code des postes et des télécommunications » à « projet de code des postes et des communications électroniques » en vue de l’adapter aux progrès technologiques survenus dans ce domaine.

L’une des modification qui ont survenues étant l’amendemant sur la coccurrence sur le domaine de l’internet fixe. En effet, e deuxième amendement permettrait de consacrer la concurrence pour le service Internet fixe, interdisant ainsi le monopole dans ce domaine, à travers l’ouverture d’un réseaux local pour les opérateurs privés afin de baisser les tarifes de la connexion internet.

On en sais encore pas grand chose sur le conccurent potentiel d’Algérie Télécom mais j’imagine que juste le fait qu’il y ait une cocurrence permettra de réduire la charge et améliorer les services.

Cela pourrait avoir une relation avec la rumeurs qu’on a reçu il y a quelques mois sur une certaines société nommée COMTAL: Article.