Algérie Télécom (AT) avait été victime d’un incendie survenu jeudi dernier dans la commune de Bab Ezzouar dont près de 25 000 abonnés avaient été touché. Une équipe technique d’AT travaille sur le rétablissement des services depuis Vendredi dernier, selon un communiqué d’AT, près de 85% des clients ayant subi un isolement ont été rétablis.

« Algérie Télécom annonce que 85% des 25.000 clients des zones-Est d’Alger, isolés en raison de l’incendie, jeudi 27 août, d’une chambre de câbles souterrains à Bab Ezzouar, ont été rétablis suite à l’intervention des équipes techniques », précise la même source.

Algérie Télécom rassure les clients dont le service n’a pas été encore rétabli en annonçant que ses techniciens « poursuivent le travail pour rétablir 900 clients restants à Bab Ezzouar, avec l’installation d’un nouvel équipement MSAN ». S’agissant des pertes engendrées suite à cet incendie, AT note que « les premières estimations des dégâts font état d’un manque à gagner d’au moins 30 millions de DA pour Algérie Télécom ».

« Le coût de réparation et de remplacement des câbles en fibre optique endommagés est pour sa part estimé à plus de 10 millions de DA. Des pertes sèches auxquelles il faudra ajouter la compensation des clients dont le service ADSL et téléphonie a été interrompu et le préjudice moral pour l’image d’Algérie Télécom », explique la même source.

Algérie Télécom souligne avoir enregistré durant le premier semestre 2015, des pertes estimées à 200 millions de DA, dues à des coupures accidentelles sur son réseau et à des actes de sabotage sur ses équipements.

« Les agressions sur réseau d’Algérie Télécom sont enregistrées de façon quasi quotidienne à travers le territoire national : coupures de câbles par des engins de travaux publics, acte de sabotage sur les équipements, vols de câbles, sont à l’origine de la quasi-totalité des dérangements qui affectent les clients », souligne le communiqué d’AT.