Annoncé le mois de Juillet passé, une session de formation au profit des cadres de l’entreprise et des opérateurs du secteur privé pour le passage à l’IPv6 (Internet protocole version6) vient d’être organisé par Algérie Télécom.

Cet atelier de 4 jours organisé avec le concours l’AFRINIC (registre régional d’adresses IP desservant l’Afrique), une organisation non gouvernementale, vise à garantir la migration, prévue à l’échelle planétaire, vers l’IPv4 dans les meilleures conditions, a affirmé le directeur général adjoint du pole commercial d’AT, Mohamed Habib soulignant que l’IPv4 qui dessert 4 milliards d’adresses IP depuis son déploiement en 2011 était saturé .

L’IPv6 dispose d’un espace d’adressage plus important et permet une meilleure flexibilité dans l’attribution des adresses, a-t-il encore soutenu ajoutant que le nouveau protocole entrera en vigueur dans les mois prochains.