Algérie Télécom vient de retirer le permis d’exploitation du fournisseur de services internet privé Anwarnet définitivement.

Les raisons derrière cette décision restent complètement inconnues avec l’entreprise nationale qui n’a fait aucun communiqué sur le sujet et la boite privé qui dit n’avoir reçu aucun avis avant cet arrêt.

Dans un communiqué envoyé par Anwarnet à ses clients, la boite annonce que son permis a été retiré sans préavis d’Algérie Télécom le dimanche à 16h avec la suspension de tous les services tels que les e-mails professionels, les téléphones et même le site web.

Si vous n’avez jamais entendu parler de Anwarnet, c’est tout à fait normal. La boite travaillait seulement avec des entreprises et non pas avec le grand public à cause des prix auquel AT leur vend la bande passante et qui les empêchent d’offrir une solution à un prix acceptable pour les particuliers.

Les permis qui ont été retirés sont ceux en relation avec le statut de fournisseur d’internet et d’opérateur téléphonique via internet (VOIP).