Algérie Poste – Retour à la normale pour la carte Edahabia

Dans un communiqué publié sur différents supports médiatiques, Algérie Poste vient de déclarer relever le seuil minimum des retraits avec carte Edahabia. Dans les faits, il s’agit plutôt d’un retour à la normale, après son abaissement pour raisons de manque de liquidités dans les bureaux de poste.

Ainsi, et à partir du 19 novembre 2020, il est possible de retirer jusqu’à 50.000 DA, contre seulement 30.000 DA auparavant. Néanmoins, cette mesure ne concerne que les retraits faits sur des GABs ( ou Guichets Automatiques Bancaires). Ceci est dû au fait que même lors du pic de la crise de liquidité, le seul minimum des retraits sur les guichets ‘physiques’ n’a été abaissé qu’à 100.000 DA, le seul légal étant fixé à 200.000 DA/jour.

On aura aussi appris, dans le même communiqué, que l’entreprise semble avoir résolu le problème de liquidités qui était survenu lors des premières semaines de l’instauration du couvre-feu durant le printemps 2020.

Texte complet du communiqué

La Direction générale d’Algérie Poste porte à la connaissance de son aimable clientèle qu’elle a décidé, à partir de ce jeudi 19 novembre 2020, de relever le seuil maximum de retrait d’argent via la carte Edahabia au niveau des guichets automatiques de billets (GAB) à 50000 DA, au lieu du montant actuellement fixé à 30000 DA.

Cette mesure intervient suite à l’amélioration de la disponibilité de la liquidité dans le réseau postal au niveau national.

Enfin, Algérie Poste rappelle à ses clients titulaires de la carte Edahabia que les opérations de retrait sont possibles au niveau de ses GAB ainsi que de ceux  des institutions bancaires.

Source : poste.dz