La Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), Imen Houda Feraoun a indiqué, lors d’une séance de travail consacrée à l’évaluation de la caravane de la micro-entreprise Ansej- Algérie Télécom, que la prohibition des sites à caractère pornographique est une atteinte à la liberté d’expression du citoyen.  

Madame Feraoun a tenu à précisé que les pouvoirs publics, dont le président de la République, ont réitéré à plus d’une occasion que nous sommes un Etat de droit, ajoutant que les textes de loi actuels ne prévoient pas le blocage des sites à caractère pornographique et que l’opération se fera lorsqu’il y aura une loi qui le permet.

Enfin, Madame la Ministre s’est justifiée en déclarant que cela entre dans le cadre de la liberté d’expression, estimant que sans un texte de loi l’interdiction, la décision de prohibition des sites à caractère pornographique serait impossible.