Une étude réalisée par Ericsson Consumerlab qui s’intitulait « La société devient digitale » portant sur le taux de pénétration des smartphones en Algérie nous dévoile les chiffres derrière une telle augmentation.

« La pénétration des smartphones a grimpé de 150% au cours des 2 dernières années pour s’établir à 68% en 2016 contre 27% en 2014 », C’est la conclusion de l’étude réalisée par le laboratoire indépendant sur un échantillion de 6 millions d’utilisateurs originaires de six des plus grandes villes Algériennes, à savoir : Ouergla, Alger, Oran, Constantine, Sétif et Blida.

On retient de cette étude quelques points très intéressants concernant le taux de présence de smartphones dans la société Algérienne qui ne sont que le reflet de la « digitalisation » de cette dernière.

Presque 100% d’utilisateurs de smartphones en Algérie utilisent la 3G, un chiffre énorme comparer aux 50% d’il y a maintenant 3 ans. Un chiffre important donc, mais pas assez pour détrôner l’ADSL qui reste le point d’accès favoris des utilisateurs.

L’enquête montre aussi une « hausse » d’utilisation de tous les types de services Internet depuis 2014. Il est ainsi relevé une augmentation de 18% à 61% du nombre d’usagers qui utilisent des applications de navigation via internet ainsi que des utilisateurs de services de commerce électronique qui sont passés de 10% à 52%.

« Plus de 2 sur 5 s’abonnent à des packs de données de plus de 1 Go par mois », précise la même source en abordant le volume de consommation de l’internet mobile. L’étude constate aussi que les Algériens optent de plus en plus pour des volumes mensuels de données internet mobiles supérieurs.

Source