Alger – Bientôt de la FTTH pour tout le monde ! (changement de tarification)

Suite à une réunion qui s’était tenue la semaine passée qui va dans le même sens, le ministre de la Poste et des Télécommunications Monsieur Ibrahim Boumezar vient de donner le coup d’envoi pour l’opération de généralisation de la FTTH au niveau de la wilaya d’Alger.

Le ministre espère ainsi moderniser les anciennes lignes en cuivre qui vieillissent, en les remplaçant par des câbles en fibre optique, beaucoup plus fiables et qui peuvent offrir des débits allant jusqu’à 100Mbps (contre un maximum de 20Mbps pour les lignes cuivrées).

Ainsi, plus de 320.000 foyers résidentiels de la wilaya auront accès au FTTH de manière graduelle, avec des résultats concrets en amélioration de la stabilité du débit, atteignables dès la fin de l’année 2020.

Quant à certaines parties de la capitale, notamment la banlieue-est (jusqu’à Reghaia) et ouest (Sidi Abdellah et Ouled Fayet) qui n’ont pas encore accès à une connexion internet résidentielle, elles seront aussi incluses dans le projet, dès la fin des travaux à Alger-Centre (quelques 17.000 foyers) qui connaitre le réseau TDM le plus en mauvais état, surtout à la Rue Larbi Ben M’hidi.

Tarification

Pour rappel, la FTTH (ou fibre optique résidentielle) est facturée de manière différente à l’ADSL classique. Contrairement à cette dernière, les frais de l’abonnement de la téléphonie fixe y sont directement inclus, ce qui ne laisse pas la possibilité de renouveler son accès internet sans payer les frais de la ligne fixe en même temps.

Crédit : APS