Dans un communiqué envoyé par l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel (ARAV) aux chaînes nationales et privées opérant en Algérie, l’organisme a tenu à rappeler à ces dernières qu’il leur est formellement interdit de diffuser des images ‘choquantes’ du moment de l’abattage des bêtes lors de l’Aid Al Adha de cette année 2019 qui aura lieu dimanche 11 août.


Selon l’ARAV, les images du moment du tranchage de la gorge et l’écoulement du sang peuvent avoir des conséquences néfastes sur l’évolution psychologique des enfants qui peuvent être exposé sans prévenir à de tels contenus. L’autorité a aussi appelé les chaînes de télévision à rester professionnelles lors de la couverture de l’événement, et d’éviter de diffuser tout contenu pouvant ‘porter atteinte à l’image de l’islam’.

Même s’il n’est pas de son ressort, on s’attend à ce qu’une directive pareil voit bientôt le jour concernant le contenu diffusé sur internet, interdisant ainsi aux internautes algériens de filmer l’abatage et de le partager sur les réseaux sociaux.

Donnez nous votre avis :